Théâtre – Romain Barreda

Théâtre – Romain Barreda

Rythmé,drôle,actuel. Cespectacleestcinématographique. Émouvant,fou,sensible. Romain Barreda passe le bac de rattrapage. Mais c’est dur l’oral d’Histoire quand on croit que les nazis sont un plat typique japonais et Pompidou une chanson de Marilyn Monroe… Pendant ce temps, les profs stressent : le ministre veut les remplacer par des robots Google. Un spectacle à l’image de la vie : absurde,enlevé,excessif, une ode à l’imagination. L’écriture est tricotée,précise. Les silences, jubilatoires. Le comédien, multifacettes, dépoussière le one man show à personnages pour en faire une fable moderne, avec un début, un milieu et une finsi inattendue que franchement, la vérité, faut venir.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.